Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cabbale’

Les juifs ont fait de la falsification de l’Histoire l’un des grands secrets de leurs triomphes, peut-être bien le plus important de tous. Sans elle, l’impérialisme judaïque, au lieu de tenir sous sa domination déjà pratiquement le monde entier (en 1962) aurait été à coup sûr mis en déroute par les institutions et les peuples menacés, comme cela arriva maintes fois au cours du Moyen-Age, alors que la Sainte Eglise comme les nations chrétiennes connaissaient l’ennemi qui leur dressait des pièges et pouvaient donc s’en défendre. Cette connaissance provenait essentiellement des chroniques et des études historiques ecclésiastiques et civiles qui rapportaient de manière authentique les tentatives antérieures du Judaïsme pour dominer les chrétiens, les exploiter, s’emparer de leurs gouvernements, détruire la Sainte Eglise, provoquer des schismes, organiser des hérésies destructrices ou conspirer contre les peuples chrétiens. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Sa Sainteté le Pape Innocent III, reconnu à juste titre comme l’un des plus grands pontifes de la Sainte Eglise, joua sans aucun doute le tout premier rôle dans la lutte entreprise pour sauver l’Eglise de la démoniaque révolution crypto-juive qui se développa au XIIème siècle, en même temps qu’il rendit possible l’épanouissement de la Chrétienté qui eut lieu au XIIIème siècle. Mais pour arriver à ces résultats, il était nécessaire, d’abord de combattre efficacement et de dominer l’ennemi capital du Christianisme et de toute l’humanité, la Synagogue de Satan, et sur ce terrain comme dans toutes ses entreprises, l’illustre Pape se distingua. Il ne faut donc pas s’étonner que la rancœur hébraïque lance contre ce Pontife émérite les plus venimeuses invectives. (suite…)

Read Full Post »

Un haut dirigeant du Judaïsme du siècle passé, Adolf Jacob Frank, dans son intéressant ouvrage sur la Cabbale, déclare ceci à propos de la démonolâtrie (le culte des démons) chez les hébreux : « Si dans le Judaïsme l’on trouve des traces de la plus sombre superstition, il faut surtout chercher la cause de la terreur qu’il inspire dans sa démonolâtrie ». 293)

Cette confession que la démonolâtrie a existé dans le Judaïsme est d’une grande valeur, provenant d’un haut dirigeant de la Synagogue, qui fut ni plus ni moins que le Vice-Président du Consistoire Israélite de Paris, la plus haute autorité juive de France, le collaborateur des Archives Israélites, et fut aussi le Conservateur adjoint de la Bibliothèque Impériale au temps de Napoléon III. (suite…)

Read Full Post »

De manière très significative, il se vérifie que ce fut précisément dans les régions du monde chrétien où les israélites étaient les plus influents que naquirent les hérésies médiévales les plus importantes et où indiscutablement les mouvements hérétiques acquirent leur plus grande force. Dans leur majorité, ces mouvements commencèrent comme des protestations contre les supposées immoralités du clergé, contre la simonie et l’accumulation des richesses par les ecclésiastiques, se proposant de lutter pour un retour à la pauvreté et à l’austérité des premiers chrétiens. (suite…)

Read Full Post »

L’une des causes principales du triomphe lent mais progressif de l’impérialisme juif au cours des dix-neuf derniers siècles a été le manque de mémoire des chrétiens et des gentils (les non-juifs), toujours prêts à oublier le passé et à ne pas tenir compte que l’histoire est maîtresse de vie.

Toujours les juifs, prenant avantage de leur immense habileté à tromper leur prochain, ont cherché à gagner la confiance des dirigeants chrétiens tant ecclésiastiques que séculiers, et ont pu ainsi s’approprier des postes de gouvernement et acquérir une grande influence dans la société chrétienne. Ce pouvoir ainsi acquis était employé par eux à porter préjudice aux ingénus qui leur avaient ouvert leurs portes, à conspirer avec les plus grandes probabilités de succès contre la Sainte Eglise et les Etats chrétiens ; d’où alors que, quand survenait la réaction de défense des secteurs menacés par la bête judaïque déchainée, ce n’était que par de très difficiles combats et après avoir surmonté d’innombrables obstacles que ceux-ci en revenaient à l’enchaîner, pour l’empêcher de continuer à nuire à l’Eglise, à l’Etat et à la Chrétienté.

(suite…)

Read Full Post »

La première hérésie qui mit en péril la vie de l’Eglise naissante fut celle des gnostiques, qui fut constituée non pas par une seule mais par diverses sectes secrètes qui entreprirent un véritable travail de décomposition au sein de la Chrétienté.

(suite…)

Read Full Post »

Comme nous l’avons vu, la fausse interprétation des Saintes Ecritures fit que les juifs s’éloignèrent de plus en plus de la religion primitive des hébreux révélée par Dieu à travers Abraham, Moïse et les prophètes, pour en arriver avec le Talmud à une foi sectaire, antichrétienne et impérialiste, qui n’a plus rien de commun avec la Vérité Révêlée. Nous venons d’utiliser pour le démontrer, entre autres preuves, des passages de ces livres appelés par antiphrase « sacrés » qui servent de fondement à la religion du Judaïsme moderne.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »